Le LCGB à la rencontre des acteurs politiques à Villers-la-Montagne

Le 19 janvier 2018, la commission des frontaliers français du LCGB a rencontré le député Xavier PALUSZKIEWICZ ainsi que le bourgmestre, Guy MICHEL, au site de la permanence parlementaire à Villers-la-Montagne afin de discuter la récente réforme fiscale ainsi que la mobilité transfrontalière.

A cette occasion, M. PALUSZKIEWICZ, membre de l’assemblée nationale, a souligné sa mécompréhension des modalités de cette réforme fiscale et de la différence de traitement qu’elle crée au niveau de l’accès à la classe d’impôts II pour contribuables non-résidents du Grand-Duché. Pour lui, ces modalités représentent un obstacle supplémentaire au développement du télétravail à travers des frontières.

Au sujet de la mobilité transfrontalière, M. PALUSZKIEWICZ s’aligne sur les revendications du LCGB, dont notamment l’agrandissement des pôles de mobilité existants et la construction d’infrastructures supplémentaires. Il suit actuellement de près le projet d’extension sur trois voies de l’autoroute Thionville-Luxembourg,  l’agrandissement du P+R de la gare de Longwy ainsi que la favorisation du télétravail transfrontalier, qui nécessite encore des accords bilatéraux entre la France et le Grand-Duché. Finalement, M. PALUSZKIEWICZ a préconisé un cofinancement d’infrastructures en faveur des salariés frontaliers.